Musique Classique en ligne - Actualité, concerts, bios, musique & vidéos sur le net.

Musique classique et opéra par Classissima

Martha Argerich

vendredi 29 juillet 2016


Classiquenews.com - Articles

5 juillet

Récital du pianiste Seong-Jin Cho, en direct sur internet

Classiquenews.com - Articles En direct sur internet, ce soir, 20h : récital du pianiste Seong-Jin Cho, nouveau signataire chez l’écurie Deutsche Grammphon, après son triomphe récent au dernier Concours Chopin de Varsovie. Concert en direct depuis Reims. Il a remporté le premier Prix lors du dernier Concours Chopin de Varsovie en octobre 2015 (17ème Concours). Né à Séoul le 28 mai 1994, Seong-Jin Cho est un jeune talent prometteur qui a déjà remporté plusieurs distinction : Grand Prix du Concours international Chopin pour jeunes pianistes (2008), 3e prix du concours international Tchaïkovski (2011), 3e prix du Concours international Arthur Rubinstein… Elu et distingué à Varsovie par un Jury composé de Martha Argerich, Philippe Entremont, Nelson Goerner, Seong-Jin Cho inscrit son nom dans une liste de lauréats prestigieux tels que Maurizio Pollini (1er prix, 1960), Martha Argerich (1965), Krystian Zimerman (1975), Yundi Li, Rafal Blechacz (2005)… tous artistes ayant signé par la suite avec le prestigieux label jaune toujours bien placé dans la carrière des grands noms du piano, Deutsche Grammophon. Daniil Trifonov, Yuja Wang, Yundi, hier Lang Lang (aujourd’hui passé chez Sony)… font aussi partie de l’écurie DG. Qu’en sera-t-il pour le jeune sud coréen Seong-Jin Cho ? Dans un récent communiqué, réaffirmant son partenariat avec l’Institut Chopin de Varsovie, coorganisateur du Concours Chopin fondé en 1927, Deutsche Grammophon annonce un prochain enregistrement Chopin par le nouveau lauréat du Concours polonais, Seong-Jin CHO. A suivre… EN LIRE + sur Seong-Jin CHO, premier prix du 17ème Concours Chopin de Varsovie (octobre 2015) Au programme : Mozart : Rondo K 511 SCHUBERT : Sonate pour piano n°19 CHOPIN : 24 Préludes pour piano Seong-Jin Cho, piano VOIR le direct ce soir à partir de 20h sur le site de Deutsche Grammophon : http://www.deutschegrammophon.com/fr/gpp/index/seong-jin-cho-reims LIRE aussi notre critique complète du premier cd de SEONG-JIN CHO, programme Chopin, CLIC de CLASSIQUENEWS d’octobre 2015

Le blog d'Olivier Bellamy

9 juillet

Emmanuelle Jaspart, le naturel au galop

Intelligence et spontanéité au menu avec la pianiste Emmanuelle Jaspart qui clôture cette saison dans nos studios parisiens avant de se retrouver à Evian la semaine prochaine. Voici son programme : Madeleines Ravel adagio concerto en sol Martha Argerich piano Smoke gets in yours eyes Eric Legnini piano Bach brandebourgeois BWV 1047 fa M Maurice André trompette 4 morceaux Dutilleux Arbre des songes Olivier CHARLIER violon Chopin nocturne op.27 -2 Brigitte ENGERER piano Piazzolla Adios Nonino Daniel RIVERA piano Xenakis Psappha Daniel CIAMPOLINI percussion






La lettre du musicien (Comptes rendus)

11 avril

Kôtarô Fukuma à la Maison de la culture du Japon

Premier Prix au concours de Cleveland, le jeune pianiste natif de Tokyo était l'invité exceptionnel du festival Piano aux Jacobins, qui dévoilait à cette occasion les temps forts de sa saison 2016.Comme nombre de virtuoses ailés, Fukuma semble étonnamment mal à l'aise lorsqu'il s'agit d'édifier des architectures classiques. Trop attentif à ses plans, l'Adagio de la Sonate Au clair de lune est moins "soutenu" que lent, son Allegretto corseté. Liaisons et dessins expressifs parfois erronés du Presto, aux basses d'Alberti prééminentes quoique splendides de clarté. Les Chopin qui suivent peinent eux aussi à convaincre : Nocturne en mi bémol majeur dénué d'improvisation, Polonaise Héroïque sans reliefs, aux résolutions retardées. C'est à ce moment, en vérité, que le musicien révèle la plénitude, l'envergure de ses dons. Sa propre transcription de La Moldau s'avère d'autant plus habile, complexe et captivante qu'elle colle au texte orchestral d'origine. Evoquant un Berlioz de légende, Fukuma « enchaîne les attentions, suspend tous les bras, tous les souffles, puis redonne plus ardente carrière au tourbillon qu'il a dompté ». Nous n'hésiterons pas à écrire que les Images de Debussy comptent parmi les plus belles que nous ayons entendues sur une scène. Perfection des pédales, rigueur absolue, salutaire, des carrures, des mouvements, maîtrise sonore ahurissante, jeux d'ombres et de lumières, à la Tanizaki : ce 2e Livre fut un triptyque véritable, porté de bout en bout. Humble, profonde, la Litanie de Takemitsu vibre de tous ses timbres, enracinée au plus dense du clavier. Et quiconque n'avait jamais entendu, ni lu la 4e Sonate de Scriabine aurait eu avantage à la découvrir sous la conduite de l'artiste, qui ne la récrée ni ne la déforme au gré de sa fantaisie personnelle, mais la déroule en compositeur : développant les thèmes, suivant le destin des motifs, traçant des arches avec une intelligence aigüe, ce naturel qui lui faisait défaut dans les pages de Chopin. Rarement l'introduction saccadée du Prestissimo aura-t-elle été mieux justifiée sur le plan musical. Vivement acclamé, Fukuma joue En avril à Paris - de Charles Trenet, oui - dans l'élégante transcription d'Alexis Weissenberg : pulsation entêtante de la valse, triples croches au perlé parfait, le tout sans une once de vulgarité. Vient la Danse argentine n° 3 d'Alberto Ginastera (hommage au centenaire), animée d'une vigueur rappelant Martha Argerich en ses moments de feu, puis le célèbre Liebestraum de Liszt (6 avril).

Martha Argerich

Martha Argerich est une pianiste argentine (5 juin 1941). Enfant prodige du piano, elle a apporté à l'interprétation du répertoire romantique et moderne un souffle nouveau qui la propulse rapidement sur le devant de la scène internationale. Elle est considérée comme une des pianistes les plus talentueuses de son époque. Plusieurs des grands concertos pour piano et orchestre tels ceux de Chopin, Brahms, Schumann, Liszt, ont trouvé en Martha Argerich une interprète flamboyante et réfléchie. Fuyant la publicité, elle s'éloigne de la scène pendant une partie importante de sa carrière. Artiste exigeante et femme de caractère, elle n'accorde que peu d'entrevues, et ne joue plus, depuis quelques années, qu'en formation de musique de chambre ou avec orchestre.



[+] Toute l'actualité (Martha Argerich)
9 juil.
Le blog d'Olivier...
5 juil.
Classiquenews.com...
24 juin
Resmusica.com
9 juin
Le blog d'Olivier...
2 juin
Resmusica.com
26 avril
Resmusica.com
11 avril
La lettre du musi...
4 avril
Carnets sur sol
3 avril
Le blog d'Olivier...
29 mars
Les bons plans de...
25 mars
Carnets sur sol
2 févr.
Le blog d'Olivier...
20 janv.
Classiquenews.com...
15 déc.
Resmusica.com
7 déc.
Resmusica.com
3 déc.
Les bons plans de...
1 déc.
Classiquenews.com...
30 nov.
Classiquenews.com...
29 nov.
Classiquenews.com...
29 nov.
Classiquenews.com...

Martha Argerich




Argerich sur le net...

Martha Argerich Evening Talks

 Reportage [FR]

 

Martha Argerich Evening Talks



Martha Argerich »

Grands interprètes

Piano Chopin Conversation Nocturne Liszt Bach Charles Dutoit

Depuis Janvier 2009, Classissima facilite l'accès à la musique classique et étend son audience.
Avec des services innovants, Classissima accompagne débutants et mélomanes dans leur experience du web.


Grands chefs d'orchestre, Grands interprètes, Grands artistes lyriques
 
Grands compositeurs de musique classique
Bach
Beethoven
Brahms
Debussy
Dvorak
Handel
Mendelsohn
Mozart
Ravel
Schubert
Tchaïkovsky
Verdi
Vivaldi
Wagner
[...]


Explorer 10 siècles de musique classique ...